Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs







Philippe P. Boulogne-Billancourt
Orphéopolis tente, par son action constante, d'accompagner le mieux possible des enfants orphelins d'un père ou d'une mère qui a payé le prix du sang pour nous protéger. Chaque don, aussi modeste soit-il, est un témoignage de solidarité indispensable adressé à ces familles brisées. (02/09/2017)
Fernand C. Bihorel
Donateur depuis plusieurs années, aujourd'hui parrain de cœur, j'invite tous nos concitoyens à venir en aide naturellement, spontanément, être donateur et faire la publicité la plus large possible de cette opportunité de soutenir nos forces de l'ordre dans les plus durs moments. Amicalement. (25/04/17)
Alain L. Versailles
En ces circonstances dramatiques touchant nos forces de police, une pensée émue et attristée vers toute une profession qui paie de ses propres vies un lourd tribut à notre société. (22/04/17)
Pierre M. Laxou
Prendre soin des enfants de ceux qui prennent soin de nous et de notre sécurité. (21/04/17)
Patricia O. Meaux
Dans l'immédiat je ne fais pas de don ; mais d'ici trois ou quatre mois, c'est promis, je le ferai. Encore un grand merci à tous nos policiers et policières pour leur dévouement et leur courage. Bien à vous. (05/04/17)
Jacques V. Fontainebleau
Mes félicitations au président Stéphane Boutelière pour son action et sa persévérance. Mon soutien total à notre Police nationale, nos Polices municipales pour leurs démarches. Mon affection particulière à "nos enfants" et à ceux qui les protègent. (26/10/16).
Jean-Michel D. Concarneau
Bonjour. En ces temps difficiles où policiers, gendarmes, forces de l'ordre ne sont soutenus ni par le gouvernement ni par la justice, je souhaite les soutenir comme je peux en faisant ce don. J'espère que cela leur donnera confiance et les assurera du soutien d'une grande partie de la population. Grand merci pour votre dévouement. (22/10/16)
Sandra B. Laon
Je me permets d'envoyer ce message de soutien. Je pense très fort aux enfants. Dès que possible, je vous envoie un don. Donnez-leur le bonjour de ma part. Merci d avance. (07/10/16)
Claudine D. Villecresnes
Merci à tous les policiers qui se dévouent pour assurer notre sécurité. (29/07/16)
Bernard C. Saint-Georges d'Oléron
Merci pour tout ce que vous faîtes pour nous tous dans des conditions extrêmement difficiles et dangereuses. Espérons que nos dirigeants parviennent bien vite à construire une France harmonieuse où nos enfants vivront heureux ! (15/06/16)
Annie M. Auxerre
Message pour les enfants des deux policiers tués lundi : courage les enfants, votre papa et votre maman vous regardent de là-haut. Je vous embrasse. (15/06/16)
Philippe L. La Valette-du-Var
Avec tout notre soutien. Courage. (15/06/16)
Nicolas D. Lyon
Simple donateur et sans lien direct avec la Police, nos policiers et leurs familles sont rudement malmenés depuis plusieurs mois. Les événements de Magnanville m'ont fait comprendre que je devais apporter mon soutien financier à tous ces enfants qui deviennent orphelins. Fier d'être républicain. Fier du travail de la Police. Gardez le Cap et le moral ! (14/06/16)
Andréa L. Cabasse
Je tiens à apporter tout mon soutien aux familles, aux proches, aux collègues et surtout mon soutien à ce petit bout de trois ans qui vient de perdre ses deux parents lâchement assassinés a leur domicile sous ses yeux. Je suis outrée par tant de violence. Bon courage aux proches ! (14/06/16)
François B. Mantes-la-Jolie
Cette nuit, deux policiers ont été assassinés, un enfant de trois ans a été épargné : un orphelin. Mon épouse m'a dit : "Si tu ne savais pas pourquoi tu soutenais Orphéopolis, maintenant tu le sais". Merci. (14/06/16)
Wilfrid L. Maromme
Je viens de faire aujourd'hui mon premier don à Orphéopolis. Mon père, récemment décédé, donnait. Je prends sa suite. Pensée amicale à nos policiers qui assurent du mieux qu'ils peuvent, avec les moyens à leur disposition, une mission cruciale et difficile. (16/05/16)
Adrienne C. Charmoy
Mille pensées pour votre dur labeur et votre courage incommensurable en ces moments de tensions permanentes d'attentats !!! Respect pour tous les vôtres, disparus... Aujourd'hui, mon don est faible mais nombreuses sont mes pensées pour vous, de risquer vos vies afin de nous protéger !!! (02/01/16)
Daniel B. Vénissieux
Comment dire "Joyeux Noël" à des enfants qui ont perdu leur papa ou leur maman en servant notre pays ? En ce jour, je pense à eux, au dévouement de leurs parents. Merci à leurs parents qui ont sacrifié leur vie pour nous, nos valeurs de Liberté et de Fraternité. Courage pour leurs enfants. Aidons-les pour respecter ces valeurs, nos valeurs, leur sacrifice. (25/12/15)
Maryvonne C. Marseille
Bonjour, je viens de recevoir votre courrier concernant les conclusions de la Cour des Comptes et je tiens à vous assurer de mon soutien, avec ou sans réduction fiscale... Bon courage à vous, bravo pour vos actions. (15/10/15)
Valérie T. Wambrechies
Toute ma famille s'unit à moi pour vous dire que nous vous soutenons et vous remercions sincèrement pour la protection que vous assurez, tous les jours, au péril de votre vie. Même si, dans le quotidien, nous ne sommes pas toujours reconnaissants de votre rôle, je vous prie de croire que nous sommes conscients de l'importance de votre mission et que, désormais, nous serons - comme l'étaient nos "pères" - admiratifs et respectueux de votre fonction. Bien sincèrement merci. (21/01/2015)
Alexandre K. Auriebat
Merci pour votre action courageuse et essentielle face à tous les ennemis de la République. Respect aux vôtres assassinés. (17/01/2015)
Guy G. Aulnat
Merci à votre institution pour l'aide apportée aux enfants. En ces jours particulièrement difficiles, je mesure combien est indispensable Orphéopolis. Ma présence à vos côtés est modeste mais elle demeurera. Merci. (15/01/2015)
geneviève C. Montigny
Bonjour, ce matin j'achète Charlie et je fais un don en remerciement aux policiers et leurs familles, en leur souhaitant bon courage. (14/01/2015)
Tristan M. Nogent-sur-Oise
Bonjour, je viens de vous adresser un don sans hésiter. Je suis blessé des événements actuels et je voulais tous vous aider. Je suis de tout cœur avec vous. Je suis triste quand je vois les visages des trois héros aux informations tous les soirs ! (13/01/2015)
Joelle B. Toulouse
À la suite des tragiques événements de ces derniers jours, je tiens à vous manifester toute ma gratitude, ma reconnaissance pour votre engagement de tous les jours pour notre sécurité au détriment de la vôtre. Lorsque l'on agresse un de nos policiers, c'est chaque citoyen de notre pays qui est blessé. Je m'associe de tout cœur à votre douleur pour les deuils qui vous frappent et vous assure de mon soutien indéfectible. (13/01/2015)
Patrick B. Louviers
Gros est mon cœur... comme une grande majorité de français. Les mots manquent mais les pensées affectueuses bien présentes pour toutes les familles touchées. (13/01/2015)
Marie-Ange R. Chanteloup-les-Vignes
J'ai beaucoup de respect pour le difficile travail des policiers et suis toujours triste de voir le manque de considération de la société à leur égard. Profitons de ces moments de recueillement pour leur dire merci ! (12/01/2015)
Thierry G. Paris
Policiers, en ces moments douloureux, vous êtes tous là, courageux. Vous nous protégez, avec professionnalisme. Moi, simple citoyen, je vous remercie, avec ma famille, pour votre action héroïque de ces jours passés, mais aussi pour votre travail au quotidien. Nous pensons à vos familles. Affectueusement. (11/01/2015)
Véronique V. Chantraine
Je suis touchée par le drame qui vous frappe. Ce ne sont pas seulement des représentants de l'ordre qui sont tombés, mais aussi des Gardiens de la Paix et des Sentinelles de la Liberté. Je présente aux familles mes plus sincères condoléances et les assure de ma pleine et entière compassion. (11/01/2015)
Jean-Paul B. L'Hay les Roses
Je suis profondément attristé pour les familles des policiers tombés ou blessés lors de ces journées d'horreur. Ce métier est ingrat, dangereux, tellement dénigré, sauf en ces temps où nous avons tant besoin de leur aide. J'essaie de faire un don dès que je peux. Je n'oublie pas que ma mère de 91 ans est encore en vie grâce à ces deux motards qui nous ouvert la route, un jour, jusqu'au centre de secours le plus proche. Essayons de ne pas oublier, nous avons tous besoins d'eux, un jour ou l'autre. Mes condoléances aux familles. (10/01/2015)
Jean-Paul C. Le Vivier sur Mer
Je tiens à saluer les policiers pour leur professionnalisme, leur courage. La bonté de ces policiers qui nous protègent tous les jours, qui mettent en péril leurs vies... Chapeau Mesdames, Messieurs, vous avez encore prouvé au peuple de France que vous nous protégez, en prenant de gros risques. Pensons à votre famille, vos enfants, à votre profession très dangereuse, depuis quelques années. Alors Bravo, avec un grand B, pour votre savoir faire. Nous avons une pensée pour ces policiers blessés, ces otages décédés, par ces terroristes, ces fous de la gâchette. (10/01/2015)
Delphine R. Clamart
Un don pour manifester mon soutien et vous dire merci de nous protéger au péril de vos vies. Respects et merci. Pensées à ceux qui sont partis courageusement au nom de la liberté et de la démocratie. (10/01/2015)
Dominique A. La Rochelle
Mes toutes sincères condoléances à toutes les familles de la police nationale touchées par les derniers événements. Soyez prudents et sur vos gardes. Je suis à vos côtés par la pensée. Un prompt rétablissement aux blessés. Mes salutations distinguées à tous. (10/01/2015)
Daniel B. Venissieux
Je veux dire toute ma sympathie et ma compassion aux familles de ceux qui sont morts pour notre LIBERTÉ et notre sécurité, tués par des lâches. (10/01/2015)
Jean-Michel P. Drancy
Je présente aux familles mes condoléances pour ce drame qui les touche. Je n'ai pas de mots pour exprimer ma douleur. Je vous prie de croire en ma solidarité pour ces moments douloureux. (08/01/2015)
Louise F. Lyon
Je tiens à adresser aux policiers et leurs familles mes sincères condoléances pour les décès successifs de leurs collègues. Je vous témoigne ainsi mon soutien pour votre engagement vis-à-vis des français et du pays et vous remercie pour votre courage.
(08/01/2015)
Hubert D. Paris
Horrifié et profondément ému par les événements d'hier et d'aujourd'hui, je tiens a vous affirmer ma profonde solidarité avec les familles touchées par ces événements, et je vous adresse par ailleurs un nouveau chèque car vous allez avoir de nouveaux orphelins à prendre en charge. Et bravo pour votre action ! (08/01/2015)
Huguette B. Troyes
Je suis désolée par les événements actuels. Je voudrais dire à tous ces policiers que je les admire et je les remercie pour leur dévouement. Je ne peux vous envoyer ce mois un chèque pour les enfants, mais je les embrasse tous affectueusement.
(08/01/2015)
Elisabeth M. Surzur
Hier, 7 janvier 2015, la Police a été fauchée lorsque votre collègue a été lâchement, honteusement assassiné ! Je voudrais exprimer à sa famille et à chacun des policiers ma solidarité, mon soutien et mon respect.
Je pense à vos enfants... Voilà longtemps que je n'avais pas donné à l'orphelinat de La Police... Ce matin, je ne pouvais pas rester les bras croisés ! (08/01/2015)
Michel B. le havre
Je viens de recevoir votre courrier et, en même temps, d'apprendre la terrible nouvelle de l'attentat monstrueux : 12 victimes ! Dont 2 policiers ; ce qui ne peut que confirmer "en fonction de mes moyens" mon soutien à votre institution. De tout cœur avec vous.
(07/01/2015)
Jean D. La Riviere Saint Sauveur
Ancien orphelin de la police, je suis très heureux de donner tous les mois un très modeste don. Je pense bien à vous et remercie la police pour son dévouement.
Nathalie B. Sannois
Mon grand-père était policier, et lui-même a été orphelin de policier à 4 ans.
En donnant à Orphéopolis dès que je peux, je lui rends hommage ainsi qu'à tous les policiers.
Denis M. Nantua
Si les Français ne soutiennent pas leurs forces de l'ordre, alors pourquoi attendre d'eux secours et aide ? Cela ne me semble pas compatible. Dur est leur métier et risqué et, en aucun cas, leurs enfants ne doivent subir les conséquences de la violence de la société. Merci à tous ceux qui s’efforcent jour après jour de faire régner ordre et justice.
Gael H. Vergt
Je ne suis pas content quand j'ai une amende, mais je dois reconnaître aux policiers qu'ils font un métier ingrat, compliqué et dangereux. Leurs orphelins sont les victimes de notre société. Apportons-leur notre meilleur soutien.
Michelle B. Villeurbanne
Je voudrais tous vous soutenir de tout mon cœur parce que le métier de policier est l'un des plus difficiles qui existe... En plus, il est trop souvent dénigré, maltraité et insulté alors qu'il est le gardien même de toute société digne de ce nom. Je soutiens toutes les veuves, tous les veufs et tous les orphelins de ceux qui ont donné leur vie pour notre sécurité et je me permets même de tous les embrasser. Je pense à vous et merci... Un trés trés grand merci.
Francois b. marseille
Un petit geste pour soutenir les familles de policiers dont j'ai eu l\'honneur de servir pendant 2 ans lors de mon service militaire.
Lydia P. Ermont
Je voudrais présenter mes plus sincères condoléances à Mme Lales pour ce drame qui la touche, elle et ses deux petites filles, ainsi qu'à toutes les forces de l'ordre. Courage à tous et merci d'exister.

Jacques C. Alès
Etre au service du public pour assurer l'ordre implique parfois le sacrifice de sa vie. Derrière le simple ¨effectif manquant¨ se cache de véritables drames où tant de familles d'agents de police se retrouvent déchirées et anéanties de chagrin. Ainsi votre action, bien qu'elle ne remplacera jamais la place manquante d'un disparu, vient adoucir une situation si cruellement vécue. Pour cela soyez-en remerciés pour eux et pour nous aussi. Cordialement.
Jeannine R. Melleroy
Ma grand mère donnait déjà aux orphelins de la police dans les années 60, et tous les ans, nous allions au gala des Orphelins à St Ouen (93) au cinéma l'alhambra. Je regrette que vous ne continuiez pas cette représentation. Nous serions toujours derrière vous et je pense que ce serait une reconnaissance publique. Je vous souhaite bon courage et j'espère avoir la bonne surprise de revoir ce genre de spectacle. Bon courage à vous et une bonne année.
Quentin T. Aulnay-sous-Bois
Une modeste donation et un petit mot pour vous apporter mon soutien chaleureux bien que n'ayant ni amis ni famille dans le métier. Bon courage.
Martine M. Thurey
Je suis toujours très touchée quand il s'agit de la police. Je suis la maman d'un policier décédé en 2004 et qui a, aujourd'hui, une petite fille âgée de 10 ans. Bravo pour votre institution.
Danièle L. Bayonne
Je suis très affectée de ce que je vois tous les jours à la télé, le non respect aux policiers et je pense souvent aux familles ayant perdu un de leurs proches dans ses fonctions, un metier très difficile aujourd'hui.
Bernard D. Strasbourg
Victime d'une agression, voici plusieurs années, des policiers non seulement m'ont secouru mais aussi réconforté. Pour cette raison, je suis devenu un donateur régulier à Orpheopolis, conscient du risque couru par eux quotidiennement. Cordialement.
Arlette B. Vanves
Petite fille par alliance de Monsieur Berthet Adolphe, premier directeur de l'orphelinat d'Osmoy, ses deux autres petites filles et moi-même vous adressons nos dons en souvenir de l'oeuvre à laquelle notre grand-père a participé dès la première heure ; oeuvre ô combien indispensable ; merci de continuer à la faire vivre pour les enfants.
Valérie J. Jonage
En ces périodes de fêtes, ce n'est pas facile d'être heureux quand on est orphelin ; c'est pourquoi nous pensons très fort aux enfants et nous vous félicitons pour votre association. Amicalement.
Yannick L. Rosny-sous-Bois
Je donne à Orphéopolis car je trouve révoltant qu'en 2011 des enfants soient privés de leur père ou de leur mère simplement parce qu'ils faisaient leur métier. Métier a risque, dangereux, ingrat pour lequel les enfants ne sont pas responsables. Merci à la police d'exister et plein de bonnes choses aux enfants qui doivent être très fiers de leur père ou mère disparus...
Ghis T. Pierrefeu du Var
Bonjour. Je suis donateur depuis de nombreuses années et malgré mes difficultés je tiens à rester votre donateur. J'ai vu l'évolution que vous menez auprès des enfants et le soutien que vous leurs offrez, c'est sensationnel. Bravo et continuez, ils ont besoin de vous. Bon courage.
Françoise M. Livry sur Seine
Pourquoi je donne à Orpheopolis aujourd'hui ? Fille d'un policier mort en effectuant son travail, ma sœur a bénéficié de l'aide de cette association pour finir ses études. Au décès de ma mère, j'ai donc repris ce relais de solidarité, Je crois que je le devais. Encore merci pour tout ce que cette association effectue pour tous ces enfants qui ont perdu un membre de leur famille.
Marc M. Rillieux la Pape
En ces jours de fêtes, il est de notre devoir de rendre hommage au dévouement sans faille de notre police nationale et à leurs sacrifices de tous les jours, à travers ces orphelins. La police nationale est notre honneur à tous.
Céline S. St Didier Chalaronne
Fille et soeur de policier, je tiens à vous souhaiter de joyeuses fêtes. J'ai une grande admiration pour ce métier et je tiens à faire quelque chose pour vous, orphelins, car moi aussi je suis orpheline de mon papa qui consacrait du temps pour Orphéopolis. Donc, je prends la relève. Une grande pensée pour cette belle famille qu'est la police nationale.
Gilles T. Thonon
Le métier de policier est l'un des métiers les plus utiles à la societé : sans eux la loi du plus fort règnerait. Il me parait donc normal, en tant que citoyen, de faire un geste envers eux. Si chaque citoyen, même avec de faibles revenus comme moi, faisait un don même petit, l'avenir de ces enfants serait assuré. On leur doit bien ça !
Dominique P. Gournay-sur-Marne
Bonjour,
Je viens de confirmer ma promesse de don pour cette jolie association, pour soutenir tous ces enfants. Ne plus avoir de maman ou de papa , c'est vraiment atroce pour un enfant ou un ado. Que cette association vive le plus longtemps possible. Bien à vous toutes et tous , et bisous à tous les enfants, et ados !
Jean-Bernard F. Saint Germain de la Grange
Un grand respect pour ces flics de terrain qui font un métier difficile avec peu de reconnaissance en retour et une hostilité populaire certainement pas évidente à gérer au quotidien. Dernier rempart d'une société individualiste, toujours prête à mordre la main qui les protège, contre la sauvagerie croissante, ils font beaucoup pour la population au détriment de leur vie personnelle et peuvent aller jusqu'au sacrifice ultime. Un grand merci à vous filles et garçons, nous sommes nombreux à vous soutenir même si on râle parfois de se prendre une prune.
Michel G. Taverny
J'ai eu la chance de ne connaitre Osmoy qu'à l'occasion de période de vacances et j'en garde de très bon souvenirs, ainsi que de mes séjours à Charlieu et Aulus les Bains... Mon regret : n'avoir pu intégrer "la grande maison"
Aziza G. Maurepas
Je voulais juste vous dire ma sympatie et ma grande tristesse pour la mort du policier. Je me dis encore des orphelins... Je ne donne pas grand chose mais combien je vous soutiens dans mon coeur. Je prie pour que la police retrouve sa place, son respect et sa grande amitié car personne ne désire la mort.
Michel L. Avignon
Je viens de recevoir votre courrier et des nouvelles de Noël 2009 ainsi que le montant des recettes et cette transparence m'a touché au plus profond du cœur ; merci pour tout ce que vous faites ... Juste un petit mot : à quelques kilomètres d'ici, un policier a été gratuitement et sauvagement agressé. J'ai une très grande pensée pour tous ces hommes ou femmes qui, par leur sagesse et souvent par leur gentillesse : porter secours, renseigner etc, font l'objet de méchancetés. Je désapprouve tout acte d'incivilité contre l'autorité et je les encourage du fond du cœur pour cette énorme tache qui leur incombe. Je leur souhaite un grand courage et leurs dit bravo pour leur dévouement ; merci à eux !
Paul G. Saint Dézéry
Malgré la crise financiére qui me touche, je continuerai à vous soutenir dans votre noble tache. Les témoignages des familles m'ont particulièrement bouleversé. Je suis à ma troisiéme année de soutien. BRAVO. Continuez !
Michel L. Mainvilliers
Notre fils, divorcé, policier à Nantes - 42ans - a décidé de nous quitter le 24 juillet 2009 en laissant 2 petites filles de 12 et 10 ans. Nous sommes très reconnaissants envers Orphéopolis qui apporte un grand réconfort à ses filles en leur offrant de magnifiques souvenis (Noël de l'Elysée, ski en Février, PC portable pour l'aînée). Un grand MERCI pour ce que vous apportez aux Orphelins de cette belle corporation. ENCORE MERCI.
Pierre L. Belgentier
Famille de policier depuis plus de 60 ans, nous avons beaucoup de respect pour cet engagement. Nous faisons ce que notre situation nous permet et nous essayons de faire du soutien moral autour de nous. Je suis membre d'une société philosophique universelle qui travaille à l'amélioration de l'homme.
Marc B. Pierre-Bénite
Je pense que l'on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir au même titre que la maladie. Aidons-les afin qu'ils aident à leur tour. Cordialement.
Brigitte R. Fontaine
Je suis fille de policier et j'ai eu la chance de garder mon papa jusqu'à 75 ans. Il est mort de maladie, aussi je pense très fort à tous les enfants qui n'ont pas eu cette chance et qui ont perdu un papa ou une maman dans l'exercice de sa fonction. Papa a toujours été un donateur et, à sa mort, j'ai continué. Pleins de bisous à tous les enfants et courage : vous n'êtes pas seuls. De la part d'une maman de coeur.
Pascal D. Tremblay en France
Bientôt Noêl approche : un petit soutien pour vos orphelins !
Michel L. Avignon
Moi je dis une chose : bousculez-vous pour donner quelque chose. C'est bientôt Noël et rendre un sourire à un enfant, ça n'a pas de prix et c'est pour la vie !
Alain B. Marseille
C'est à vous, en premier, les enfants que je pense, quand j'envoie ma petite participation.
Dominique P. Gournay-sur-Marne
Bonjour ! Comme beaucoup d'autres donateurs, je continuerai à vous envoyer un don chaque année. Même si mon don n'est pas très conséquent, je tiens à soutenir votre association. Un enfant qui perd son papa ou sa maman , c'est terrible. Je tiens à faire plein de bisous à tous ces enfants, bien à vous !!!
Huguette B. Les Noës-près-Troyes
Les enfants doivent savoir que les vrais héros de la société sont leur père ou leur mère qui ont donné leur vie pour nous protéger. Je les embrasse tous et merci.
Monsieur D. J. Le Grau-du-Roi
« Bonne nouvelle que la prochaine ouverture du village de Nancy. Bien sûr je participerai à nouveau avec ma contribution. Fraternellement à vous toutes et tous ! »
Monsieur P. P. Nevers
« Je fais toujours un don dès que je le peux même s’il est modeste car un orphelin reste un orphelin d’où qu’il soit. J’ai un grand respect pour ces professions qui sont à notre service chaque jour et mettent leur vie en danger. »
Brigitte D. Le Perreux-sur-Marne
« Bravo à vous tous qui prenez du temps pour vous occuper de tous ces enfants seuls, ou en difficulté familiale. Mon papa est retraité de la police nationale depuis 1991. Je suis heureuse aujourd'hui de le voir profiter pleinement de sa retraite. Nous étions trois petites filles à la maison et je revois ma maman passer des nuits blanches à attendre le retour de mon papa, au petit matin. Quel soulagement pour toute la famille de l'entendre franchir le seuil de la porte ! Bonheur à moi et à mes sœurs d'avoir encore notre papa avec nous. Je fais des dons car s'il lui était arrivé malheur, je sais qu’Orphéopolis aurait été présent pour nous. Je donne ce que je peux. Je suis seule avec 4 enfants, ce n'est pas tous les jours facile mais si cela peut faire le bonheur d'enfants, c'est le plus beau cadeau que je puisse faire. »
Madame V. A. Paris
« Mon père a fait carrière dans la Gendarmerie. Les temps étaient difficiles mais aujourd’hui c'est encore plus dur. Mon fils est désormais entré dans la Police Nationale. Je soutiens Orphéopolis modestement. »
Monsieur M. B. Bouchemaine
« Bonjour à tous les orphelins de la Police Nationale. Ayant eu un père policier, je suis attentif aux activités, aux évolutions d'Orphéopolis. J'essaie dans la mesure de mes moyens de participer le plus souvent possible par des dons à cette grande œuvre de soutien, de venir en aide à tous ces malheureux qui ont perdu un père ou une mère travaillant dans la police. Courage à tous et bravo. »
Monsieur B. M. Coudekerque Branche
« Je suis donateur depuis de nombreuses années à des organisations caritatives, dont plusieurs pour les enfants. Quand j'ai été sollicité par Orphéopolis, j'ai tout de suite répondu favorablement et je suis devenu donateur par prélèvement automatique. »
Monsieur A. T. Grenoble
« Bonjour ! J'ai souhaité depuis un bout de temps apporter mon soutien à ces enfants orphelins dont les parents ont donné leur vie au service de la nation. J'admire et je respecte tous ces hommes qui travaillent dans la Police et qui mettent en péril leur vie afin de nous protéger. Ma contribution est discrète et bien modeste mais témoigne de mon affection envers ces petits si durement touchés par la disparition de leurs parents, moi-même étant papa de quatre enfants. Toute mon admiration pour ceux qui assument la tâche de les élever et de les reconstruire psychologiquement après une si dure épreuve. »
Monsieur O. R. Montpellier
« Comme beaucoup d'autres donateurs, j'essaye d'apporter relativement régulièrement par ma simple contribution, du réconfort à tous les enfants, les adolescents que la vie a blessés. Qu'ils puissent retrouver auprès de leurs éducateurs qui, par ailleurs, font un travail remarquable, l'espoir et l'envie de réussir leur vie. Que les enfants sachent que nous ne les oublions pas, qu'ils ne sont pas seuls. »
Régis D. Loos
« Je vous envoie ce message pour vous dire que je continuerais à vous envoyer un don chaque année. Moi-même ayant perdu mes parents atteints du cancer, je sais que c’est très douloureux de perdre quelqu’un qu’on aime. Donc, vous qui êtes des enfants, je comprends le chagrin que vous pouvais ressentir. Très sincèrement, votre donateur qui ne vous oubliera pas. »
Monsieur D. S. Thiais
« Ils ont, à leurs dépends, fais le sacrifice de leur vie, et de leurs familles, pour notre sauvegarde à tous. Le minimum que nous puissions faire est de soutenir leurs familles... Merci pour ce que vous leur apportez. »
Monsieur D G. Caen
« Je suis fier de pouvoir contribuer au bonheur des jeunes d’Orpheopolis. Je ne suis pas policier, mais je pense qu’on devrait être plus nombreux à faire ce geste. Leurs parents ont risqué leur vie pour nous protéger et nous protègent encore. Alors, faites ce geste pour leurs enfants qui le méritent bien. »
Monsieur R. V. H. Rouen
« Mon don est modeste mais mon cœur est gros de ne pouvoir faire plus aujourd'hui. Toute mon admiration pour cette présentation si délicate de votre appel au profit de ces enfants. »