Devenir policier : tout ce qu'il faut savoir pour devenir agent du Ministère de l'Intérieur

Accueil > Policiers et agents du Ministère de I Intérieur > Devenir policier : tout ce qu'il faut savoir pour devenir agent du Ministère de l'Intérieur

Comment entrer dans la police ?


Pour entrer dans la police nationale, il faut avant tout remplir les principaux critères de sélection :

  •   -  avoir au minimum 18 ans ;
  •   -  être de nationalité française ;
  •   -  être de bonne moralité, avoir un bulletin n°2 du casier judiciaire ne comportant aucune mention incompatible avec l’exercice des fonctions envisagées ;
  •   -  être en règle avec le Service national, Journée Défense et Citoyenneté (JDC, ex JAPD) ;
  •   -  avoir le niveau d'étude minimum requis ;
  •   -  être médicalement et physiquement apte ;
  •   -  être apte au port et à l’usage des armes.


Il faudra ensuite réussir le concours d'entrée pour le poste souhaité. Généralement, une période de formation est requise avant d'intégrer officiellement la police et être diplômé.

Une fois dans la police, il est possible d'évoluer en passant des concours internes.

Pour intégrer la police municipale, les mêmes conditions d'entrées que celles pour la police nationale sont requises, et les sélections se font également sur concours.


Les principaux métiers d'entrée et les salaires au sein de la police nationale


  •        -  Policier adjoint (anciennement Adjoint de sécurité)

Le poste de policier adjoint est le poste d'entrée dans la police nationale. Accessible sans diplôme, ce poste permet à n'importe quelle personne motivée de travailler pour la sécurité du pays.

L'adjoint a pour mission de seconder le gardien de la paix. En fonction de son affectation, ses tâches peuvent être variées. L'adjoint participe surtout aux missions liées à la sécurité routière, à la surveillance de quartier mais peut également travailler au sein d'un commissariat pour orienter et conseiller les citoyens ayant besoin d'assistance.


Comment devenir policier adjoint ?

Le recrutement du policier adjoint se fait sur dossier accompagné d'épreuves de tests. Le poste étant accessible sans diplôme, il en fait un véritable tremplin pour devenir gardien de la paix.

Une fois en poste, le policier adjoint exerce ses fonctions dans le cadre d'un contrat de 3 ans renouvelable une fois.


Le salaire et l'évolution du policier adjoint

L'adjoint gagne entre 1300 euros et 1400 euros nets par mois en fonction de sa localisation. Grâce aux concours internes, il peut postuler pour le poste de gardien de la paix et ainsi évoluer au sein de la police.


  •        -  Gardien de la paix

Le poste de gardien de la paix est le poste le plus courant dans la police nationale. Sa mission est d'assurer le maintien de l'ordre, de protéger et de faire appliquer la loi. Son métier varie fortement en fonction de son affectation. Le gardien de la paix peut aussi bien travailler pour la lutte contre la délinquance, la prévention routière, la protection rapprochée des personnes ou encore l'antiterrorisme.


Comment devenir gardien de la paix ?

Le recrutement du gardien de la paix se fait sur concours interne et externe. Le concours est accessible à partir du niveau BAC. Le candidat a le choix de son affectation en fonction de son résultat au concours. Certaines affectations comme la brigade anti-criminalité, ne sont disponibles qu'après avoir acquis de l'expérience au sein de la police.


Le salaire et l'évolution du gardien de la paix

Durant sa période de formation, l'élève gardien de la paix est logé gratuitement à son centre de formation et gagne 1393 euros nets par mois. Après avoir obtenu son diplôme, le gardien de la paix est recruté au poste de stagiaire pendant 5 ans minimums. Pendant cette période, il touche 1890 euros nets par mois.

Après avoir obtenu son diplôme et effectué sa période de stage, le gardien de la paix gagne 2092 euros nets par mois hors primes et hors heures supplémentaires. À la fin de sa carrière, le gardien de la paix peut toucher jusqu’à 3533 euros nets par mois.

Le métier de gardien de la paix est évolutif. Par le biais de concours internes, le gardien de la paix peut être promu en grade pour ainsi devenir brigadier, brigadier-chef ou major, mais peut aussi devenir officier de police judiciaire, rejoindre la BRI ou encore devenir motard de police par exemple.


  •        -  Officier ou commissaire de police

Les métiers d'officiers de police et de commissaires sont décisionnaires et directionnels. Ils ont la charge de coordonner leurs équipes, de mener des missions de sécurité, de renseignements ou d'enquêtes. Le commissaire  se situe plus haut que l'officier dans la hiérarchie. Les officiers ont pour rôle de seconder ou de suppléer le commissaire de police.


Comment devenir officier ou commissaire de police ?

Pour intégrer la police en tant qu'officier, il faut être titulaire d'un Bac+3 et réussir le concours d'entrée. Pour pouvoir postuler en tant que commissaire, il faut être titulaire d'un Bac+5.

En interne, les gardiens de la paix peuvent passer un concours.


Les salaires et évolutions des officiers et commissaires de police

Une fois le concours réussi, les élèves officiers devront suivre une formation rémunérée de 18 mois. Ils percevront un salaire de 1370 euros nets par mois et d'un logement gratuit sur le lieu de formation.

Au début de leurs carrières, les officiers de police sont rémunérés 2433 euros nets par mois. En fin de carrière, le salaire s'élève à 4473 euros nets.

Pour les élèves commissaires, une formation de 22 mois est requise pour intégrer les rangs. Les élèves sont rémunérés 1443 euros nets et sont logés gratuitement au centre de formation.

Les commissaires perçoivent un salaire de 3164 euros nets par mois au début de leurs carrières, et peuvent toucher jusqu'à 7826 € nets en fin de carrière.


Trouver une école de police ou une formation pour devenir policier


Le recrutement des policiers nationaux se fait sur le site du Ministère de l'Intérieur devenirpolicier.fr 

À partir de ce site, sélectionnez la méthode de recrutement qui vous convient, et déposez votre dossier directement sur la plateforme.

Ainsi, vous saurez quelle formation vous devez intégrer et dans quelle école de police vous débuterez.


Devenir policier réserviste en parallèle de ses études


Devenir policier réserviste est une méthode idéale pour travailler pour la sécurité tout en poursuivant ses études dans un autre domaine.

Les policiers réservistes participent à des missions opérationnelles, comme des missions de prévention routière, mais aussi des missions spécialisées en fonction de ses aptitudes.

L'inscription à la réserve se fait sur concours, suivie d'une formation initiale de 10 jours en école de police.

En vous inscrivant en tant que policier réserviste, vous êtes engagés auprès du ministère de l'Intérieur. Le contrat court sur une année, et est renouvelable maximum 5 fois. En tant que réserviste, la durée d'affectation est de maximums 90 jours par an. Les réservistes sont rémunérés entre 50 euros et 200 euros la journée en fonction de leurs niveaux.


Futur policier, adhérez à une offre prévoyance à partir de 4,95 euros par mois


Le contrat de prévoyance Orphéopolis  protège les policiers et agents du ministère de l'Intérieur contre les aléas de la vie courante et professionnelle. En cas d'invalidité, d'accident ou de décès, Orphéopolis vous assure, à vous et à votre famille, une sérénité psychologique et financière.

De plus, vous bénéficierez de nombreux avantages, réductions et diverses primes pour célébrer les événements tout au long de votre vie.